L’orthèse d’avancée mandibulaire(OAM) dans le traitement du syndrome de l’apnée du sommeil (SAS) et du ronflement

Avis d'une patiente sur l'orthèse et le ronflement

 


Le traitement de référence de l’apnée du sommeil sévère  est la ventilation à pression positive .Cet appareillage permet le plus souvent un résultat satisfaisant sur le nombre d’apnée résiduelles, cependant un nombre de plus en plus important de patient appareillé depuis plusieurs années demande une solution alternative ou d’autres patients nouvellement diagnostiqué refuse tout simplement ce traitement.
L’orthèse d’avancée mandibulaire  est une solution alternative pour ces patients ;
En 2007 l’HAS a reconnu l’efficacité des orthèses  sur les apnées  et elles sont aujourd’hui remboursée par la sécurité sociale en cas d’apnées du sommeil modérée avec somnolence diurne et en cas de refus de la ventilation dans le SAS sévère.

News : En septembre 2014, la HAS (Haute Autorité de Santé) a précisé la nouvelle recommandation de l’orthèse d’avancée mandibulaire dans le traitement de l’apnée du sommeil. lire la suite...
L’orthèse est désormais reconnue comme plus efficiente que la ventilation nocturne  dans le traitement des apnées modérée (indice d’apnée de 15à30/h)

 L’orthèse est un dispositif médical simple ,il est composé de 2 gouttières qui prennent  ancrage  sur chacune des arcades dentaire et reliées entre elles par des petites biellettes qui permettent une propulsion de la mandibule  en avant et ainsi une libération  de l'espace basi rétro lingual

L'orthèse sur mesure utilisant la technologie d'Optimisation de la Retenue Mandibulaire maintient la mandibule en position avancée, ce qui empêche la langue de reculer et provoque un élargissement des voies aériennes supérieures au niveau du pharynx.

Bénéfices : - Le risque d’obstruction partielle ou totale du pharynx diminue, réduisant le nombre d’apnées et d’hypopnées, sources des micro-éveils.
- La vitesse de l’air inspiré diminue, réduisant les vibrations des
parties souples, génératrices des ronflements.

La réalisation de  ses orthèses se fait en ville  en cabinet médical par l’ORL, je réalise moi-même mes OAM à mon cabinet avec  la prise d’empreintes dentaires et quelques mesures de propulsion. Une demande d’entente préalable argumentée doit être adressée à la sécurité sociale pour obtenir un remboursement .Plusieurs laboratoires sont maintenant accrédites (Narval-Resmed, Tali, Orthosom)
L’efficacité  des OAM est de 50%  sur les apnées et de 85% sur le ronflement ce qui explique qu’elle est le traitement de choix de l’apnée modérée c’est-à-dire un IAH compris entre 10 et 30

 

Contre-indication

Sur le plan bucco-dentaire, les limites de réalisation des OAM sont essentiellement liées à l’absence d’un ancrage efficace pour les gouttières constituant l’OAM : édentements non compensés, nombre de dents présentes sur l’arcade insuffisant, parodontites sévères non stabilisée ou ayant entraîné des pertes d’ancrage trop importantes.

Les pathologies des ATM demandent à être évaluée et traitée si nécessaire. De même, une mauvaise hygiène bucco-dentaire (et ses conséquences : caries, inflammations gingivale) peut représenter dans les cas sévères une contre-indication temporaire.

Suivi des patients
Le patient sous AOM  doit être suivi  régulièrement, une consultation chez son dentiste tous les 6 mois  afin de vérifie qu’il n’y a pas d’effets secondaires sur les dents ou la mâchoire
Un control polygraphique avec l’OAM  chez son  spécialiste du sommeil   se fera tous les ans
• Si l’indice d‘apnée augmente avec le temps il est possible que l’appareil, efficace au début du traitement, le soit moins par la suite.
Au cas où des problèmes surviendraient (diminution d’efficacité, difficulté à supporter le dispositif) le traitement sera alors à modifier ou à changer.

En conclusion
L’OAM  à toute sa place dans le traitement du SAS soit pour les formes modérées soit quand le patient ne supporte pas la machine à ventilation
C’est aussi le traitement le plus efficace du ronflement

Pour en savoir plus "Ronflements et apnée du sommeil"